Search

Acné de l’adulte

acne

L’acné représente, à elle seule, près de 20 % des consultations de dermatologie. Contrairement à ce que l’on croit, ce problème de peau ne concerne pas uniquement les adolescents, loin s’en faut. Il peut apparaître avant la puberté et persister longtemps à l’âge adulte. Me sentir bien vous propose un dossier complet sur l’acné de l’adulte, chiffres à l’appui.

L’acné : qu’est ce que c’est ?

Les dermatologues définissent cette affection comme « une dermatose due à une inflammation des follicules pilo-sébacés, caractérisée par des boutons (comédons, papules, nodules, pustules), siégeant principalement sur le visage ». C’est à cause de l’évolution, longue et récidivante de cette inflammation qu’il faut prendre en charge ce problème dès son apparition.

Pour que l’acné survienne et se développe, quatre facteurs sont réunis :

  • Une peau particulièrement grasse (séborrhée).
  • L’obstruction du follicule pilo-sébacé par accumulation de cellules mortes.
  • La prolifération d’une bactérie (P. acnes) qui va conduire à l’inflammation du follicule.
  • La formation de points blancs.

Il faut savoir qu’il n’existe pas une, mais des acnés. Les médecins doivent en permanence adapter le traitement, en fonction des antécédents familiaux, de l’âge, du type de peau et du phototype (sensibilité au soleil) du patient.

Quels traitements ?

Les possibilités thérapeutiques sont nombreuses et s’adaptent à tous les cas. En cas d’acné légère dominée par les comédons (points noirs) et les microkystes (acné rétentionnelle), les dermatologues préconisent un traitement local avec des rétinoïdes. Dans le même temps, il procède à l’extraction des comédons. L’intervention n’a rien de commun avec le nettoyage de peau effectué par une esthéticienne !

En cas d’acné léger, il est tout a fait possible de traiter ces imperfections à l’aide d’une crème anti-acné. Un nettoyage de la peau (sans la décaper) et une bonne hydratation avec un sérum hydratant permet de prévenir l’apparition de l’acné.

Si l’acné est inflammatoire (points blancs), on peut faire appel à une crème antibiotique ou au peroxyde de benzoyle, un puissant anti-bactérien. Ces médicaments peuvent être utilisés seuls ou en association. Ils sont également efficaces dans les acnés modérées. Dans ce cas, on remplace parfois les antibiotiques par le zinc, un anti-inflammatoire employé notamment en été (il ne provoque pas de réaction solaire) et chez la femme enceinte.

Lorsque ce type de traitement échoue, ou en présence d’une acné sévère, il est possible d’avoir recours à l’isotrétinoïne par voie orale. Il faut savoir cependant que ses effets secondaires ne sont pas négligeables, et qu’elle impose une contraception stricte, car elle provoque des malformations foetales.

Après la phase d’attaque, qui vise à obtenir « la rémission complète des lésions », le médecin met en place un traitement d’entretien, pour prolonger le résultat. Associés ou non au peroxyde de benzoyle, on utilise une fois encore les rétinoïdes.

L’acné classique de l’adolescent est bien plus simple à soigner que celle de la femme adulte. Siégeant principalement sur le bas du visage, les lésions sont en général peu nombreuses mais profondes et inflammatoires. Dans ce cas, les traitements locaux restent souvent décevants. Le caractère chronique de l’acné nécessite l’emploi d’antibiotiques, d’isotrétinoïne, ou encore d’une hormonothérapie (anti-androgènes), afin d’éviter les risques de rechute.

Quelques chiffres

En France, 6 millions de personnes sont touchées par l’acné. Parmi les personnes concernées, 1/4 sont des adultes. Si les femmes sont le plus touchées (61% des cas d’acné léger ou modéré), les hommes ne sont pas épargnés. D’où l’utilité des soins pour homme, qui aident ces messieurs à nettoyer et prendre soin de leur peau.

infographie-acne




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *