Aphtes : quelles sont les causes ?

Relativement fréquents, les aphtes sont de petites ulcérations qui se développent au sein de la cavité buccale. Souvent douloureuses, ces lésions peuvent se former sur la langue, les lèvres, les gencives ou sur la face intérieure de la joue. À quoi sont dus les aphtes ? Comment peuvent-ils être traités ?

Les aphtes : qu’est-ce que c’est ?

S’ils sont majoritairement bénins, les aphtes sont tout de même gênants, car ils sont douloureux. Parfois qualifiés de stomatites aphteuses, les aphtes buccaux se caractérisent par la formation d’une ou de plusieurs lésions dont la taille peut varier de 2 à 10 millimètres environ. Ils surviennent lorsqu’un petit vaisseau sanguin est obstrué et provoque une nécrose tissulaire à proximité.

Dans la majorité des cas, l’ulcération induite se manifeste sous la forme d’une lésion arrondie, bien délimitée par des contours rougeâtres et un fond tirant vers le jaune ou le gris. Généralement, ces affections buccales non contagieuses guérissent spontanément en seulement quelques jours.

A quoi sont-ils dus ?

Certaines personnes semblent être plus sujettes que d’autres aux aphtes. Il n’est pas rare d’ailleurs que cette prédisposition apparaisse dès l’enfance et se traduise sous la forme de poussées récurrentes. Certains facteurs favorisant ces crises ont été clairement identifiés :

  • la sensibilité accrue à certains aliments : fromages, fruits à coque, produits acides… ;
  • le stress ;
  • la fatigue ;
  • les troubles dentaires ;
  • les déséquilibres hormonaux ;
  • le sevrage tabagique ;
  • la prise de certains médicaments : anti-inflammatoires non stéroïdiens, bêtabloquants…

Certaines aphtoses récidivantes peuvent toutefois, être secondaires à une pathologie sous-jacente comme la maladie de Crohn, la maladie de Behçet ou la maladie cœliaque.

Comment soigner les aphtes ?

Dans la majorité des cas, les aphtes ne requièrent aucun traitement médical, car ils vont cicatriser naturellement. Mais lorsque les ulcérations sont trop douloureuses et/ou nombreuses, une prise en charge peut s’avérer nécessaire.

Celle-ci va passer par la réalisation de bains de bouche « spécial aphte » pour limiter la prolifération bactérienne. La douleur, elle, sera soulagée par l’application de pommades antalgiques directement sur la lésion. Tout comme chez le nourrisson où la réalisation de massages gingivaux avec un gel pour dents bébé peut contribuer à apaiser la douleur des poussées dentaires (comme par exemple avec Hyalugel 1ères dents), il en est de même chez l’adulte avec les gels contre les aphtes.