Reconnaître et soulager l’arthrose

L’arthrose est une maladie dégénérative du cartilage articulaire. Si elle se manifeste le plus souvent entre 40 et 50 ans, elle peut toutefois apparaître beaucoup plus tôt… Au moindre doute, il est recommandé de consulter un médecin : seul un professionnel de santé pourra établir le diagnostic de l’arthrose !

Le diagnostic de l’arthrose

groupe de seniors dans la foret

Source image : Arthrocoach

Si vous êtes atteint d’arthrose, voici les symptômes que vous pouvez manifester :

  • Une douleur mécanique, qui s’accentue à l’effort
  • Une raideur articulaire et une perte de souplesse ou flexibilité
  • Des boursouflures au niveau des phalanges (arthrose des doigts)
  • Une gêne ou un bruit anormal lorsque l’articulation est en mouvement

Pour être sûr que le diagnostic de l’arthrose soit le bon, il est vivement conseillé de consulter un médecin. Votre médecin généraliste est d’ailleurs le professionnel de santé à voir en premier : il vous connaît et pourra ainsi mieux cerner votre pathologie et ses causes éventuelles. Au besoin, il pourra vous envoyer chez un confrère spécialiste (un rhumatologue le plus souvent) afin de passer des examens supplémentaires, comme une radiographie.

La consultation d’un médecin pour cette déformation articulaire consiste principalement en une auscultation des articulations concernées. L’arthrose touche principalement les genoux, les hanches, le dos ou encore les mains. Le médecin vous posera également des questions sur l’évolution de la douleur au cours de la journée : en cas d’arthrose, la douleur s’accroît au cours de la journée et atteint son pic d’intensité le soir ou au cours d’un effort intense. Enfin, il cherchera des boursouflures ou des gonflements au niveau de vos articulations, en particulièrement des doigts.

Schéma d'une articulation arthrosique

Schéma d’une articulation arthrosique. Source : Arthrocoach

Comment soulager l’arthrose ?

Les traitements possibles pour soigner l’arthrose :

  • Les médicaments : antalgiques, anti-inflammatoires, anti-arthrosiques, traitements locaux
  • Les infiltrations de corticoïdes ou d’acide hyaluronique
  • La pose de prothèses
  • L’appareillage : béquilles, semelles, orthèses

Pour se soigner en cas d’arthrose, il est recommandé de surveiller son poids en adoptant une alimentation équilibrée. En effet, le surpoids est un facteur aggravant de la pathologie à cause de l’excès de charge qu’il inflige aux articulations des genoux et des hanches.

De même, conserver un certain niveau d’activité physique, à travers des exercices ou la pratique d’un sport, est aussi conseillé pour soulager l’arthrose et vous aider, si besoin, à perdre du poids.

Comment conjuguer arthrose et sport ?

Arthrose et sport sont loin d’être incompatibles mais il faut prendre quelques précautions pour que cette activité vous soit réellement bénéfique.

En premier lieu, il faut trouver le juste équilibre entre trop de sport et pas assez, ces deux extrêmes étant néfastes pour votre articulation fragilisée. Les activités sportives d’intensité modérée sont donc à privilégier (ex. : natation, marche à pied, cyclisme) pour soulager l’arthrose : évitez par contre les sports sollicitant trop fortement votre articulation (ex : sports de contact, course à pied). En général, il est recommandé de faire au moins 3 séances de sport par semaine, d’une durée de 30 à 60 minutes selon l’activité pratiquée.

Derniers points importants : si votre activité physique provoque des douleurs, il faut faire une pause. De même, lors de poussées d’arthrose, il ne faut pas faire de sport : cela ne ferait qu’empirer les dommages articulaires ! Attendez donc que tout revienne à la normale avant de reprendre votre activité sportive.