Comment déboucher le nez ?

Avec le retour de l’automne, il est assez fréquent de s’enrhumer et de se retrouver avec le nez bouché. Si ce n’est pas grave, c’est tout de même particulièrement désagréable et cela peut même nous empêcher de bien dormir ! Heureusement,  il existe plusieurs astuces pour se débarrasser d’une congestion nasale. Découvrez sans plus attendre tous nos secrets pour savoir comment se déboucher le nez et respirer de nouveau tranquillement !

Faire une inhalation à la vapeur pour déboucher son nez

Parmi les techniques les plus anciennes, on retrouve l’inhalation à la vapeur. Vous voulez savoir comment vous déboucher le nez grâce à l’inhalation ? Rien de plus simple :

  • Faites bouillir de l’eau dans une casserole avant de la verser dans un grand bol ;
  • Mettez votre tête au-dessus du bol et placez une serviette au-dessus de votre tête pour empêcher la vapeur de s’échapper.
  • Respirez pendant 5 minutes les vapeurs afin de libérer les voies respiratoires. Répétez l’opération jusqu’à 4 fois par jour.

Pour augmenter les effets de l’inhalation, vous pouvez ajouter des huiles essentielles dans l’eau : menthe poivrée, eucalyptus ou encore le thym.

Prenez une douche ou un bain bien chaud

Sur le même principe que l’inhalation, la chaleur et la vapeur qui vont se dégager de l’eau chaude aident les vaisseaux sanguins de votre nez à se dilater plus facilement et donc à libérer vos sinus  des mucosités plus rapidement ! Alors n’attendez plus et faites-vous couler un bon bain chaud.

Bien s’hydrater

Un geste simple pour savoir comment se déboucher le nez : boire beaucoup ! Qu’il s’agisse d’eau plate, de tisane ou de thé, s’hydrater est un excellent moyen de déboucher son nez car cela fluidifie le mucus.

Et pour encore plus d’efficacité, vous pouvez vous préparer des tisanes à base de plantes comme le thym qui est un très bon désinfectant respiratoire. Mais aussi de camomille, de menthe poivrée ou encore de feuilles de romarin, connues pour être efficaces contre les congestions nasales.

Faire un lavage de nez avec un spray d’eau de mer

L’eau salée est un très bon antibactérien qui va à la fois éliminer les impuretés et décongestionner les muqueuses nasales qui sont irritées par l’air et les mouchages fréquents. Vous trouverez des sprays d’eau de mer en pharmacie. Faire une à deux pulvérisations par narine et laisser l’excédent de produit s’écouler avant de se moucher. Répétez cette opération matin, midi et soir.

Manger des gousses d’ail

Et oui, l’ail ne sert pas seulement à donner du goût à vos plats, c’est également un très bon remède si vous cherchez comment vous déboucher le nez ! Il est connu pour fluidifier le mucus bloqué dans les voies nasales et possède également des propriétés antibactériennes. En ce qui concerne la consommation, plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • Versez de l’eau chaude sur 3 gousses d’ail écrasées dans un tasse et buvez ;
  • Ajoutez 2 gousses d’ail hachées à vos repas pendant plusieurs jours ;
  • Si manger de l’ail cru ne vous fais pas peur, écrasez une gousse et mangez-la avec du miel.

Les compresses d’eau chaude

Comme nous l’avons déjà vu précédemment, la chaleur est un allié précieux pour déboucher le nez puisque la vapeur aide à décongestionner les muqueuses. Allongez-vous et placez une compresse d’eau chaude sur vos sinus, en veillant à bien laisser vos narines libres.  Vous pouvez répéter cette opération aussi souvent que vous en ressentez le besoin.

L’oignon comme arme redoutable pour le nez bouché

Vous avez peut-être déjà entendu parler de la technique de l’oignon coupé en deux, souvent conseillée lorsque les enfants sont malades. Ce légume possède des propriétés mucolytiques, expectorantes et fluidifiantes grâce aux composés soufrés qu’il renferme. Pour en profiter, vous pouvez tout simplement couper un oignon en deux et le poser sur votre table de nuit. Autre possibilité : le peler, le couper et le respirer pendant 5 bonnes minutes.

Vous pouvez tout à fait mettre en place un petit rituel du soir anti-nez bouché, à partir de toutes ces astuces :

  • Buvez une tisane de thym en fin de journée ;
  • Préparez-vous une inhalation à base d’huiles essentielles et faites-vous un lavage de nez à l’eau de mer juste avant pour bien profiter des effets ;
  • Découpez un oignon que vous placerez sur la table de nuit ou déposez quelques gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus sur un mouchoir placé près de votre oreiller.

A lire : Quelle huile essentielle contre le mal de gorge ?

Auteur : Elsa M.

Rejoignez-nous sur Youtube !

Enregistrer
Tweetez
Partagez