Chevilles gonflées : quelles sont les causes ?

Il n’est pas rare d’arriver chez soi et d’avoir les chevilles gonflées le soir : mais pourquoi ? Un gonflement des chevilles est généralement plus gênant que véritablement douloureux – si c’est le cas, et fréquemment, il faut consulter un médecin – mais il n’en reste pas moins que l’on voudrait bien l’éviter !

En effet, les jambes sont lourdes et l’on se sent alors à l’étroit dans ses chaussures ou dans son pantalon : une sensation véritablement inconfortable, surtout lorsque l’on ne se trouve pas chez soi et qu’il est impossible de troquer sa tenue du jour contre un jogging et des chaussons. MeSentirBien vous explique quelles sont les causes possibles de chevilles enflées.

Chevilles jeune femme en converses bleues

L’absence de mouvement

Bien souvent, les personnes qui ont les pieds et les chevilles gonflés le soir sont celles qui passent la majeure partie de leur journée assises devant un écran. Or, quand on ne bouge pas assez, les circulations sanguine et lymphatique fonctionnent au ralenti !

C’est également le cas lorsque l’on reste plusieurs heures assis lors d’un voyage : voilà pourquoi on conseille de veiller à se dégourdir les jambes toutes les deux heures lors d’un vol long-courrier par exemple !

Mais une position debout prolongée peut elle aussi entraîner ce genre de symptôme : c’est souvent le cas chez le personnel d’accueil ou les vendeurs de prêt à porter, obligés de rester de longues heures debout, à faire du sur place… Il est donc conseillé :

  • De privilégier des vêtements confortables pour ne pas se sentir trop serré
  • De veiller à changer régulièrement de position, de bouger ses jambes et ses chevilles

Vous pouvez également envisager de porter des bas de contention, souvent peu agréables au quotidien, mais très efficaces pour réduire les gonflements des jambes et des chevilles !

Il est également conseillé d’adapter son alimentation à travers un régime anti rétention d’eau pour limiter les risques de rétention d’eau : il faut ainsi éviter de manger trop salé, boire beaucoup et privilégier les aliments anti-rétention d’eau.

Vous travaillez dans un bureau, et passez la journée assis ? Alors prenez l’habitude bouger un peu toutes les deux ou trois heures, pour aller cherche un café par exemple, et veillez à boire régulièrement au cours de la journée, au moins 1 L d’eau !

Jambes d'une femme allongée dans un transat à la mer

La chaleur

On dit souvent qu’il est préférable d’essayer de nouvelles paires de chaussures en fin de journée, puisque les chevilles et les mollets sont gonflés le soir en général. En effet, qui ne s’est jamais fait avoir à acheter une paire de chaussures ultra confortables… dans lesquelles il devient en fin de compte impossible de rentrer quelques heures plus tard ?

Ce phénomène est donc lié à nos habitudes sédentaires, et, vous l’aurez sûrement remarqué, a tendance à s’accentuer l’été… Tout simplement parce qu’il fait bien plus chaud !

Lorsque l’on a trop chaud, notre corps panique et tente de se refroidir : si bien que l’on transpire, on est tout rouge et l’on gonfle comme un ballon ! Autant dire que l’on est rarement au maximum de son potentiel esthétique lorsqu’il fait 40° C. C’est parce que les vaisseaux sanguins se dilatent que nous gonflons.

La seule chose à faire dans ce cas-là est de prévoir des vêtements fluides, d’enlever ses bagues si l’on en porte (sinon vous risquez d’avoir beaucoup de mal à les retirer de vos doigts gonflés) et de bien s’hydrater. Et la meilleure solution pour dégonfler, c’est de prendre une douche rafraichissante.

La grossesse

Femme enceinte en robe blanche, en train de tenir son ventre

Dans la liste de tous les joyeux changements causés par une grossesse, on retrouve bien souvent les problèmes de rétention d’eau. Et les chevilles gonflées le soir qui vont avec ! Cela est dû à tous les bouleversements hormonaux que rencontre le corps durant une grossesse, mais également à la prise de poids qui accompagne celle-ci.

Il est alors conseillé de dormir en surélevant légèrement ses jambes, à l’aide d’un coussin par exemple.

Même si la pratique du sport devient bien plus ardue à mesure que la naissance approche, il faut également veiller à bouger un peu chaque jour, en faisant une petite promenade par exemple ou tout simplement en marchant chez soi, sauf bien évidement si le médecin a expressément demandé le contraire ! Certaines complications de grossesse peuvent en effet entraîner une immobilité forcée.

La prise de certains médicaments

Si l’on prend la peine de lire les effets secondaires mentionnés sur les notices accompagnant nos médicaments, on risque fort d’être surpris ! De nombreux composés peuvent en effet expliquer pourquoi des chevilles sont gonflées et douloureuses le soir. Certains contraceptifs peuvent par exemple provoquer ce genre de désagrément, ou même des antidépresseurs.

Mais ceux qui sont le plus souvent à l’origine de gonflements, ce sont les médicaments contenant de la cortisone. Voilà pourquoi il est impératif de bien respecter les doses et le temps de traitement indiqués par son médecin traitant.

Une entorse

Enfin, une autre cause expliquant une cheville gonflée, c’est tout simplement l’entorse. Généralement, l’on s’en rend immédiatement compte lorsque l’on fait un faux mouvement ou une chute qui entraîne une entorse, et la cheville touchée ne tarde pas à gonfler !

Dans ce cas, il faut tout d’abord impérativement stopper l’activité en cours. Ce n’est pas parce que l’on continue à courir que la douleur va refluer et l’entorse disparaître d’elle-même !

Il faut ensuite refroidir la zone douloureuse, à l’aide de glace par exemple : disposez des glaçons dans un linge et appliquez-les sur votre cheville pendant au moins 20 minutes. Prenez garde à toujours placer un tissu de protection entre la glace et votre peau, pour éviter de vous faire une brûlure par le froid !

Cheville bandée après entorse

Si vous en avez, appliquez une pommade apaisante spéciale pour les traumatismes de ce genre. Rendez-vous ensuite chez votre médecin, qui pourra ainsi déterminer le niveau de votre entorse. Si celle-ci est légère, un simple bandage serré pourra suffire, mais si elle est plus importante, vous devrez sans doute porter une attèle et utiliser des béquilles !

L’entorse à la cheville est l’un des traumatismes les plus fréquents en France : elle représente ainsi entre 7 et 10% des consultations aux urgences.

Source : ameli.fr

*

Vous êtes souvent touché par des problèmes de rétention d’eau ? Alors essayez notre sélection d’exercices de musculation spéciaux anti-rétention d’eau !

En cas de fréquents problèmes de chevilles gonflées le soir, de douleurs et d’apparitions de rougeurs, consultez votre médecin !

Sources images : Unsplash et GettyImages

Auteur : Elsa M.

Rejoignez-nous sur Youtube !

Enregistrer
Tweetez
Partagez