Rooibos : quels sont les bienfaits ?

Le rooibos ou « buisson rouge » en afrikaans est issu d’une Plante d’Afrique du Sud de l’espèce Aspalathus linearis. Elle fait partie de la famille des acacias. Ses feuilles sont fermentées puis séchées avant d’être consommées en infusion. Ce thé rouge est dépourvu de caféine et pauvre en tanin. Il est réputé pour sa haute teneur en antioxydants. Sa commercialisation a démarré dans les années 30. C’est la boisson nationale d’Afrique du Sud. Voici les 7 bienfaits du rooibos.

rooibos bienfaits

Garder une bonne forme générale

Le rooibos contient de nombreux polyphénols. Dans certaines espèces de rooibos, vous pouvez en trouver jusqu’à 21. Tous possèdent des vertus antioxydantes et procurent des effets bénéfiques sur votre santé. En voici quelques-uns.

  • L’acide férulique aide à améliorer la qualité de la peau.
  • La quercétine est appréciée pour ses propriétés anti-inflammatoires, antihistaminiques et antioxydantes.
  • La lutéoline protège le système nerveux grâce à son caractère anti-inflammatoire.
  • L’aspalathine régule le taux de sucre dans le sang.
  • La nothofagine soulage les troubles digestifs.
  • Le superoxyde dismutase est un puissant anti-âge.

A lire également : Régime anti rétention d’eau : comment enlever la rétention et les gonflements ?

Pour en savoir plus, voyez ci-dessous.

Protéger l’organisme contre les maladies cardiovasculaires

Les maladies cardiovasculaires présentent la 2e cause de mortalité en France. Une étude menée par les chercheurs de l’université Edith Cowan en Australie démontre une corrélation solide entre la consommation d’aliments riches en flavonoïdes et les risques de maladies cardiovasculaires.

L’équipe de chercheurs a suivi le comportement alimentaire de 53 000 personnes pendant 23 ans. Ceux qui ont consommé une équivalence de 500 milligrammes de flavonoïdes par jour conservaient une bonne santé.

Ces résultats peuvent s’expliquer par le fait que l’alcool, le tabac ou une mauvaise alimentation tendent à exacerber l’inflammation des vaisseaux sanguins. Ils sont fragilisés et s’exposent plus aux risques de maladies. Les propriétés anti-inflammatoires des flavonoïdes neutralisent en partie ces effets néfastes.

Nicola Bondonno, un des principaux responsables de l’étude, précise qu’il est important de consommer une grande variété de flavonoïdes. Le rooibos cadre bien avec ces exigences.

Lutter contre le vieillissement prématuré de la peau

Le rooibos contient du zinc et des acides alpha-hydroxy. Leurs propriétés antibactériennes, réparatrices et anti-âge chouchoutent votre peau aussi bien que n’importe quel produit cosmétique :

  • soulager les allergies et eczémas ;
  • lutter contre l’acné ;
  • raffermir la peau ;
  • diminuer les rides ;
  • éclaircir le teint ;
  • protéger contre les rayons UV.

Le rooibos est consommé en infusion en général. Pour l’utiliser en compresse, infusez un sachet de feuilles puis appliquez-le sur le visage. Laissez agir pendant une vingtaine de minutes pour profiter des bienfaits du rooibos.

Vous avez besoin de protéger votre peau contre les rayons du soleil ? Mélangez de la poudre de rooibos à votre crème solaire et après-solaire. Votre peau bénéficiera de ses vertus réparatrices.

Le rooibos est généralement consommé en infusion.

Prévenir le développement du cancer

Pour mieux comprendre les interactions d’aliments comme le rooibos dans la prévention de maladies comme le cancer, revenez un moment sur les radicaux libres.

Pourquoi ?

Vous allez comprendre.

Un radical libre est une molécule instable. Elle ne contient qu’un électron et cherche à en arracher un autre aux molécules qui l’entourent pour devenir stable à son tour.

La nature est ainsi faite.

Les radicaux libres sont issus de plusieurs sources :

  • Ils sont produits par une partie d’oxygène apporté par la respiration. Ce mécanisme complexe fabrique des molécules d’oxygène instables qui agressent vos cellules pour récupérer un électron. Les cellules victimes de cette attaque radicalaire deviennent à leur tour des radicaux libres.
  • La production de radicaux libres est également encouragée par les travers de la vie moderne : exposition prolongée au soleil, pollution, consommation de tabac, exposition au stress ou encore consommation d’une alimentation déséquilibrée.

Lorsque le phénomène d’oxydation prend de l’importance, il produit un stress oxydatif aux conséquences néfastes pour l’organisme. Il dénature vos cellules sans vergogne et accélère le vieillissement de vos muscles, artères ou autres cellules du système nerveux.

Lorsque l’attaque atteint le noyau de vos cellules, les radicaux libres peuvent modifier leur code génétique et y implanter les caractéristiques du cancer, de la maladie de Parkinson, du diabète, etc.

Or, un apport en antioxydants contribue à bloquer cette réaction en chaîne.

Alors, profiter des bienfaits du rooibos, c’est procurer à votre corps de quoi se prévenir des maladies comme le cancer.

Reminéraliser l’organisme

Les sels minéraux tiennent un rôle important dans le fonctionnement de l’organisme. Une alimentation équilibrée est en principe suffisante pour en procurer la dose nécessaire. Mais certains facteurs empêchent l’assimilation ou au contraire entraînent une perte excessive de minéraux : stress, consommation d’alcool, pratique de sport, allaitement, etc.

Ce qui provoque une carence.

Les conséquences d’un manque en minéraux sont variables.

  • Vous êtes souvent fatigué ? Vous manquez peut-être de magnésium, fer ou potassium.
  • Vous êtes anémié ou perdez vos cheveux ? Vous avez certainement besoin de fer.
  • Vous souffrez de crampes nocturnes ou de fourmillements dans les doigts ? Un manque de magnésium ou calcium pourrait en être la cause.
  • Vous avez une tension artérielle élevée ? Un manque de potassium peut y contribuer.
  • Vos ongles se cassent facilement ? Regardez du côté du calcium.

Avant de vous précipiter sur des compléments alimentaires, veillez à équilibrer vos repas et profiter des bienfaits du rooibos. Il est riche en calcium, fer, potassium, magnésium ou encore cuivre.

Vous vous demandez si vous souffrez d’une carence en sels minéraux ? Votre médecin peut vous souscrire une analyse de sang ou d’urine. Elle permet de détecter une éventuelle perte de magnésium, potassium, calcium ou autres minéraux par les urines et d’en trouver la cause.

Protéger contre le diabète

C’est un des rares aliments qui contiennent l’aspalathine. Cet antioxydant est efficace pour réguler le taux de glycémie dans l’organisme et réduire la résistance à l’insuline.

L’aspalathine contribue à vous protéger du diabète. Pour les personnes déjà atteintes, le rooibos aide à faire maintenir un taux normal de sucre dans le sang. Ce qui leur évite des variations importantes du taux de glycémie.

Lutter contre des troubles intestinaux

Le rooibos est utilisé depuis trois siècles par les populations indigènes d’Afrique du Sud. En 1968, cet arbuste aux multiples vertus est apparu au grand jour grâce à la Sud-Africaine Annetjie Theron : elle a réussi à calmer les coliques de son bébé avec du rooibos.

Il n’existe actuellement aucune étude clinique qui permet de confirmer les bienfaits du rooibos sur les troubles digestifs. Néanmoins, il semblerait que les propriétés apaisantes des flavonoïdes y sont pour quelque chose.

Elles ne fonctionnent pas que sur les bébés. Vous ressentez des douleurs digestives à la suite d’un repas gargantuesque ? Vous souffrez de diarrhée avec spasme ? Prenez une infusion de rooibos pour soulager ces troubles intestinaux.

En bref

Le rooibos procure des bienfaits insoupçonnés à votre santé. Quelques précautions sont à observer.

  • Le rooibos peut accentuer la production d’œstrogène. En cas de maladie telle que le cancer du sein, consultez votre médecin au préalable.
  • Les antioxydants contenus dans le rooibos peuvent contrarier les effets de certains médicaments. N’hésitez pas à en parler avec votre soignant.

Le rooibos se consomme chaud. Déposez une cuillère à café de rooibos dans un infuseur. Placez-le dans une tasse et versez dessus de l’eau bouillante. Laissez infuser 10 minutes. Il peut également être consommé froid ou glacé. Il suffit de laisser refroidir la préparation ci-dessus ou d’y ajouter des glaçons pour en faire une boisson d’été rafraîchissante.

Auteur : Elsa M.

Rejoignez-nous sur Youtube !

Enregistrer
Tweetez
Partagez