Psychiatre et neuropsychiatre : quelles différences ?

La neuropsychiatrie est une spécialité médicale qui n’existe plus en France depuis 1968. En revanche, elle est toujours d’actualité dans les pays anglo-saxons. En quoi consiste cette branche de la médecine et surtout en quoi se différencie le psychiatre du neuropsychiatre ?

Le neuropsychiatre et le psychiatre en France

La neuropsychiatrie a existé en France jusqu’en 1968. En effet, c’est exactement le 30 décembre 1968, qu’un arrêté du gouvernement du général De Gaulle a acté sa disparition. Ainsi, à compter de cette date, la neuropsychiatrie a été divisée et remplacée par deux disciplines différentes, la psychiatrie et la neurologie. Les cliniques neuro psychiatriques ont depuis été remplacées par les cliniques psychiatriques.

La spécialité médicale du psychiatre est donc un dérivé de la branche médicale du neuropsychiatre.

Les différentes spécialités

Le neuropsychiatre traitait le patient dans sa globalité. Pour lui, corps et esprit ne faisaient qu’un et les maladies mentales étaient traitées comme des symptômes de troubles neurologiques ou cérébraux.

Le psychiatre, lui, est un médecin spécialiste des troubles du comportement et des souffrances psychiques. Ainsi, contrairement au neuropsychiatre, le psychiatre ne traite ni les lésions organiques du système nerveux central, ni celle du cerveau. En effet, celles-ci sont prises en charge par un neurologue dont c’est la spécialité. Le psychiatre ne traite donc que les maladies mentales ou les troubles psychiatriques.

Ainsi, il est capable de faire l’évaluation complète d’un patient afin de poser un diagnostic. Une fois posé, celui-ci permet au psychiatre de préconiser un traitement, médicamenteux ou non, adapté au patient. Ce traitement peut être accompagné de soins de suite et de réadaptation si la santé du patient l’exige.

Psychiatre

Dans les pays anglo-saxons : le neuropsychiatre et la psychiatrie

La neuropsychiatrie est une spécialité médicale qui existe toujours aux États-Unis et au Royaume-Uni. Ils s’occupent aussi bien des patients présentant des troubles psychiatriques que de ceux ayant des anomalies cérébrales. Ainsi, le neuropsychiatre pose des diagnostics sur les pathologies neurologiques, ou cérébrales, et met en place des traitements préventifs pour éviter l’apparition de symptômes psychiatriques.

Lorsque ces symptômes psychiatriques apparaissent malgré tout, il peut mettre en place un traitement médicamenteux, tout comme le psychiatre en France.

En tant que patient, il n’est pas toujours simple de se repérer dans les différentes spécialités médicales. C’est pourquoi, le parcours de diagnostic médical commence toujours avec un médecin généraliste. C’est lui qui, ensuite, oriente le patient vers les spécialistes pour une prise en charge efficace.

Auteur : Elsa M.

Rejoignez-nous sur Youtube !

Enregistrer
Tweetez
Partagez